STM Investissement de 580 millions de dollars en infrastructure

STM  Investissement de 580 millions de dollars en infrastructure

La Société de transport de Montréal ( STM ) va investir $ 582 500 000 pour remplacer l’équipement fixe dans le métro… ( LCN )

La Société de transport de Montréal (STM) investira 582,5 millions $ pour remplacer les équipements fixes du métro au cours des cinq prochaines années.

Grâce à ces investissements, la STM augmentera notamment à 17, le nombre de stations accessibles universellement.

Ainsi, elle rajoutera des ascenseurs aux stations Honoré-Beaugrand, Mont-Royal, Place-des-Arts tout en étendant les ascenseurs jusqu’aux quais de la ligne orange à Berri-UQAM.

Il y a présentement 13 stations qui ont déjà des ascenseurs ou dont les travaux sont en cours.

Elle réalisera également des travaux au niveau de la ventilation, des équipements énergétiques, des installations motorisées, des équipements de voie, des systèmes de contrôle des trains et des systèmes de télécommunications.

Ces investissements se feront dans le cadre de la phase quatre du programme Réno-systèmes, qui vise le remplacement des équipements en fin de vie de la société de transport.

Le conseil d’administration de l’organisme a approuvé un règlement d’emprunt de 570 millions $ pour réaliser le programme d’ici 2020.

Contrat conforme

Dans un rapport déposé mercredi soir, la vérificatrice générale (VG) de la STM a jugé conforme le processus d’octroi d’un contrat pour caméras de 3,15 millions $ qui avait soulevé des doutes auprès du conseil d’administration au cours de l’été.

Le mois de juillet dernier, le président de la STM avait mandaté la VG Suzanne Bourque de vérifier le contrat après qu’il ait été octroyé au quatrième soumissionnaire le plus bas, alors que les trois premiers furent disqualifiés.

Dans son rapport, Mme Bourque indique que les résultats de l’appel d’offres sont «légitimes» et que le fournisseur est «le seul soumissionnaire ayant répondu à l’ensemble des exigences de conformité».

Elle a ajouté que le processus d’acquisition fut mené de façon «indépendante» et qu’aucun lien entre les firmes soumissionnaire n’a été relevé.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire