Tabagisme, des règles plus strictes pour les fumeurs dès samedi

Tabagisme, des règles plus strictes pour les fumeurs dès samedi

De nouvelles dispositions de la Loi concernant la lutte contre le tabagisme entrent en vigueur ce samedi. Les fumeurs sont résignés, mais les tenanciers de bars voudraient des assouplissements.

Le nouveau règlement interdit aux adultes d’acheter du tabac pour un mineur, mais, surtout, il interdit de fumer dans un rayon de neuf mètres de toute porte ou fenêtre qui s’ouvre, ou des prises d’air qui communiquent avec un lieu fermé où il est interdit de fumer.

Les contrevenants risquent des amendes encore plus salées, soit de 250 $ à 750 $, ou de 500 $ à 1500 $ en cas de récidive.

Ce dernier tour de vis pourrait faire en sorte que d’autres fumeurs écrasent définitivement.

L’Union des tenanciers de bars tente de convaincre le gouvernement Couillard qu’il faut adoucir cette loi qu’elle juge difficile d’application.

Selon l’organisme représentant les propriétaires d’établissements licenciés, la nouvelle mesure prévue dans la Loi concernant la lutte contre le tabagisme va nuire aux bars, particulièrement en milieu urbain où les commerces sont cordés les uns aux côtés des autres.

«Dans une telle optique, un fumeur ne pourra fumer nulle part dans les environs de l’endroit où il est client et il devra tout bonnement quitter l’établissement», a dénoncé l’Union dans un communiqué.

Le groupe craint que cette nouvelle mesure, qui s’ajoute à celle interdisant de fumer sur les terrasses, affecte les revenus des bars. Selon l’Union, ce règlement a fait perdre entre 20 et 25 % de revenus aux bars depuis son implantation.

L’Union des tenanciers de bar en appelle au ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, pour obtenir une rencontre et pour faire suspendre le nouveau règlement en attendant de trouver une solution.

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire