Télé-Québec met la chanson francophone de l’avant

Télé-Québec met la chanson francophone de l'avant

À la suite de la proposition d’un documentaire porté par Louis-Jean Cormier et Ariane Moffatt ayant pour objectif de sensibiliser le public aux effets de la consommation de musique gratuite sur la survie de l’industrie locale, Télé-Québec met la chanson francophone à l’honneur au sein de sa programmation 2016-2017.

Selon une analyse de l’industrie québécoise de la musique effectuée par l’ADISQ en 2014, les ventes d’albums physiques sont en baisse constante chez nous.

Au Québec et au Canada, entre 2012 et 2013, la hausse des ventes numériques n’a pas compensé, en termes d’unités, la baisse des ventes d’albums physiques pour cette période. Aussi, entre 2005 et 2013, le marché aurait chuté de 50 % au niveau des ventes d’albums.

Afin de soutenir l’industrie de la musique québécoise, Télé-Québec, en collaboration avec les producteurs de ses émissions, fera donc de 2016-2017 une année s’inscrivant sous le signe de la chanson francophone.

Pour ce faire, la chaîne publique à vocations éducative et culturelle diffusera à l’automne, durant la période de festivités entourant le Gala de l’ADISQ, le documentaire La musique à tout prix, de Dominique Lawrence. Louis-Jean Cormier et Ariane Moffatt porteront le projet et iront sur le terrain pour rencontrer différents intervenants de l’industrie de la musique.

Aussi, le télédiffuseur encouragera les émissions diffusées à son antenne à faire jouer des chansons francophones issues d’artistes du Québec et du reste du Canada durant leurs génériques d’ouverture, une façon tangible de faire découvrir les talents d’ici. Une trentaine d’émissions apporteront ainsi leur soutien aux artistes de la Belle Province et des autres provinces du Canada.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire