Tiger Woods ne convainc personne

Tiger Woods ne convainc personne

François-David Rouleau
15-08-2015 | 11h25

Dernière mise à jour: 15-08-2015 | 23h35

HAVEN, Wisconsin – Tiger Woods essaie de convaincre qui veut bien l’entendre qu’il a bien frappé la balle au fil de ses deux rondes au Championnat de la PGA.

«Je crois avoir assez bien frappé pour être là où je devais être, a-t-il indiqué après sa seconde ronde, samedi matin, avant de quitter le Wisconsin. Mais mes roulés ont été désastreux.»

Woods avait même déclaré être en plein contrôle de sa balle après sa première carte de 75, jeudi.

Évincé des rondes du week-end pour la troisième fois de suite dans un tournoi majeur – une première dans sa glorieuse carrière -, le «Tigre» n’a certainement pas consulté ses statistiques pour émettre de pareils commentaires.

L’ancien numéro 1 a raté les allées une fois sur deux lorsqu’il s’installait sur les tertres de départ de Whistling Straits. Et son jeu ne s’est guère amélioré par la suite. Il a atteint 63 % des 36 verts en coups réglementaires. Et encore là, son jeu court lui a fait défaut. Il n’a jamais été en mesure de trouver la recette pour dompter les verts.

En fin de compte, ses sept bogueys et son double boguey auront eu raison de ses cinq maigres oiselets.

Crochet prononcé

Même que son ancien entraîneur Hank Haney a affirmé durant son émission, sur les ondes d’une station de radio satellite de la PGA, qu’il n’avait jamais vu Woods frapper des balles avec un crochet rapide vers la gauche si prononcé dans le champ d’exercice. Il n’est donc pas étonnant qu’il ait raté la cible si souvent.

Les auditeurs se succédaient pour discuter des problèmes persistants de l’Américain, alors que les Jason Day, Jordan Spieth, Justin Rose et compagnie se battent pour l’obtention du trophée Wanamaker.

Disant avoir bien frappé la balle à ce 97e Championnat de la PGA, Woods a néanmoins admis avoir eu de la difficulté à trouver ses points de repère.

On l’a vu jouer de façon prudente à de nombreuses reprises. Il a même exécuté des coups qu’il n’avait jamais l’habitude de faire, utilisant par exemple son fer droit en bordure des verts pour s’approcher du fanion, par manque de confiance.

Saison à oublier

Des 10 tournois auxquels il a participé, Woods est tombé sous le couperet à quatre occasions. Il a livré sa meilleure performance en décembre au Hero World Challenge, en Floride, avec une 17e position. Il a terminé au même échelon au Tournoi des Maîtres.

Le «Tigre» a joué sous la barre des 70 à huit de ses 34 rondes, livrant son pire résultat au tournoi Mémorial avec une carte de 85.

Au 186e échelon du classement de la Coupe FedEx et à 279 points du 125e échelon, il ratera les éliminatoires pour une deuxième saison d’affilée.

À défaut d’y participer, Woods regardera la ronde finale du Championnat dans son nouveau restaurant et bar sportif en ¬Floride, le Woods Jupiter.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire