Uber , Injonction et recours collectif contre le gouvernement Couillard

Uber , Injonction et recours collectif contre le gouvernement Couillard

Le Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM) déposera une demande d’injonction pour suspendre le projet pilote d’Uber, ainsi qu’un recours collectif contre le gouvernement pour retrouver la valeur des permis perdue par les chauffeurs de taxi.

«Ce que fait le projet-pilote avec Uber, c’est d’écarter tout le système de gestion de l’offre pendant les périodes occupées», a expliqué Me Marc-Antoine Cloutier lors d’une assemblée d’urgence organisée par le RTAM.

Le RTAM, qui représente les chauffeurs de taxi indépendants, déposera ainsi une demande d’injonction provisoire permanente contre cette entente négociée la semaine dernière. Le syndicat déposera aussi un recours collectif au nom de tous les chauffeurs de la province afin de récupérer la valeur des permis de taxi qui aurait été perdue depuis l’arrivée d’Uber au Québec.

«L’entente conclue est inéquitable. On avait un engagement du gouvernement pour mettre en place un régime à une seule vitesse. M. Jacques Daoust [le précédent ministre des Transports] nous l’a promis», a lancé le porte-parole du RTAM, Benoit Jugand.

Selon lui, le plafond d’environ 50 000 heures permis aux chauffeurs d’Uber représente environ 300 permis. Le problème, selon lui, c’est que «ce n’est pas 300 permis que le gouvernement va donner, c’est 1000 permis qui vont inonder le marché les vendredis soirs.»

Plus de détails à venir.

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire