Uber, Une voiture autonome grille un feu rouge

Uber, Une voiture autonome grille un feu rouge

À San Francisco, une voiture d’Uber qui peut se conduire toute seule a été filmée en train de griller un feu rouge.

La vidéo, captée par la caméra d’un taxi, montre clairement le Volvo XC90 autonome d’Uber continuer son chemin malgré un feu de circulation qui était rouge depuis plusieurs secondes.

L’extrait a été publié sur YouTube pour ensuite être rapporté par le San Francisco Examiner. Il n’en fallait pas plus pour qu’elle fasse le tour du monde.

La faute au conducteur

Chez Uber, on assure que la voiture prise en flagrant délit était conduite par un humain au moment de l’incident, et non pas opérée par un ordinateur comme les radars sur le toit pourraient le laisser croire. On souligne aussi qu’aucun client n’était à bord au moment de l’incident.

Uber a même pris la balle au bond en publiant une déclaration faisant la promotion de la voiture autonome: «Voilà pourquoi nous voulons rendre les routes plus sûres en construisant des Uber autonomes. […] Le conducteur impliqué a été suspendu et nous continuons d’enquêter.»

À lire aussi: On a testé la voiture autonome d’Uber

La Californie rétorque

Conducteur ou pas, le Department of Motor Vehicles (l’équivalent de la SAAQ) de la Californie n’a pas du tout apprécié d’apprendre qu’Uber faisait des tests de voitures autonomes sur les routes de l’État.

L’institution a qualifié ces essais d’illégaux et a demandé à Uber d’arrêter au plus vite, puisqu’il faut un permis spécial pour pouvoir opérer des véhicules autonomes en Californie.

De son côté, Uber a précisé qu’elle n’a pas demandé de permis puisque les tests sont faits avec une personne derrière le volant, prête à intervenir en cas de défaillance du système.

Encore faut-il engager des gens qui respectent le Code de la sécurité routière…

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire