Un festival commence échangistes légalement

Un festival commence échangistes légalement

Camp naturiste Adam & amp;

SAINTE-BRIGITTE-DES-SAULTS – Le camping naturiste Adam & Ève, à Sainte-Brigitte-des-Saults, dans le Centre-du-Québec, a fait jaser la semaine dernière en raison de son festival échangiste. Certains critiquent cette pratique et se questionnent sur la pertinence de ce genre d’activité au Québec. Le festival s’est tout de même amorcé jeudi, en toute légalité…

Depuis quelques années, le camping naturiste Adam & Ève, où réside en permanence Denis Carpentier, est l’hôte d’un festival à connotation sexuelle où seront présentés un défilé de lingerie et des activités pour favoriser les échanges.

L’accès est limité aux adultes. «C’est un festival échangiste, moi, je ne participe pas, mais on a le droit de participer ou pas, a expliqué M. Carpentier. Il y a des sentiers, dans le bois, où il y a des échanges qui se font.»

Le festival a suscité des commentaires en raison des petites annonces présentées dans les hebdos régionaux pour faire la promotion de l’événement. Sur le site Kijiji, on peut y lire : «Je recherche une femme pour aller passer des fins de semaine au camping Adam & Ève de Drummondville.»

Des résidents qui habitent tout près ont des avis partagés sur l’événement. Certains n’y voient aucun inconvénient tandis que d’autres ne sont pas d’accord avec la tenue de ce festival dans la région.

Le maire Jean-Guy Hébert aimerait que ce festival soit mieux encadré, sans pour autant savoir quel cadre sera imposé. Le conseiller juridique de la Ville a préparé un dossier où l’on spécifie la réglementation. Ce dossier est disponible à l’hôtel de ville.

«On ne peut pas faire grand-chose parce que l’âge légal est 18 ans et que c’est un endroit fermé, a dit le maire de Sainte-Brigitte-des-Saults. On n’a pas non plus de plaintes, donc c’est difficile d’agir. Avec une réglementation, on ne sait pas comment on va la faire respecter. Est-ce que des employés vont surveiller l’endroit la nuit ou encore devrons-nous mettre des caméras’ C’est délicat.»

La Sûreté du Québec confirme de son côté qu’il y aura de la surveillance policière comme pour tous les autres festivals pendant la durée de l’événement qui se termine mardi prochain.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *