Un investissement de 83 millions $ pour Environnement Canada qui passe sous le radar

Un investissement de 83 millions $ pour Environnement Canada qui passe sous le radar

Le gouvernement fédéral a débloqué, en juillet dernier, une somme de 83 millions $ pour remplacer 20 radars météos sans en faire l’annonce publiquement, a révélé CBC lundi.

Grâce à cet investissement, 20 des 31 radars opérés par Environnement Canada pourront être remplacés par des appareils plus performants d’ici 2023. Cet investissement s’ajoute au contrat de 430 millions $ accordé à IBM Canada en mai dernier pour remplacer le superordinateur utilisé par le ministère fédéral. Cet investissement n’avait pas davantage fait l’objet d’une annonce publique.

Le député néodémocrate Erin Weir se demande pourquoi le gouvernement, habituellement tenté d’annoncer d’importants investissements publics en fanfare, a décidé de faire passer ces contrats sous le radar médiatique. «Je reste ouvert à la possibilité que ce sont de bons investissements, mais je pense que le gouvernement doit expliquer aux Canadiens pourquoi il les a fait, pourquoi il a choisi ces produits» a avancé M. Weir, en entrevue avec CBC.

Les nouveaux radars, plus précis, devraient aider les météorologues à affiner leurs modèles et prévisions météorologiques. Par exemple, les nouveaux équipements pourront distinguer la neige, la pluie et la grêle, tandis que ceux actuellement en place peuvent seulement détecter des précipitations, sans plus de détails sur leur composition.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire