Un puits contaminé à Lac-Beauport

Un puits contaminé à Lac-Beauport

À la suite d’analyse de la qualité de l’eau de 47 puits artésiens qui auraient pu être contaminés par un problème de raccordement à la nouvelle école de Lac-Beauport, un cas de contamination a été détecté.

C’est ce qu’a indiqué la commission scolaire des Premières-Seigneuries jeudi avant-midi, à la suite des tests effectués cette semaine par le groupe Environex. Sur une possibilité de 149 résidents touchés, une centaine de personnes se sont présentées cette semaine pour faire réaliser des analyses de qualité de l’eau.

Pour les citoyens des 46 puits artésiens testés où aucun indicateur de contamination fécale n’a été retrouvé, il n’est donc plus nécessaire de faire bouillir leur eau.

Dans le cas de contamination qui a été détectée, il faut continuer de faire bouillir l’eau en attendant qu’une analyse plus approfondie soit effectuée et que le puits soit désinfecté, indique la commission scolaire.

Sa secrétaire générale, Martine Chouinard, précise que ce sont les propriétaires des puits qui ont la responsabilité de la qualité de leur eau et par conséquent, d’effectuer la désinfection. L’opération peut être faite sans avoir recours à une firme externe, en utilisant la quantité d’eau de Javel recommandée par le ministère de l’Environnement.

Si l’incident devait engendrer des frais pour les propriétaires, il est trop tôt pour savoir si l’entrepreneur ou la commission scolaire pourrait défrayer ces coûts, précise Mme Chouinard.

La commission scolaire précise par ailleurs que «des résultats positifs de contamination peuvent être causés par d’autres sources que la situation survenue à l’école Montagnac», peut-on lire dans le communiqué envoyé jeudi.

Rappelons que lors de la construction du bâtiment de la Montagne de l’école Montagnac, un problème de raccordement a causé le déversement d’eaux usées dans un cours d’eau, ce qui pourrait avoir contaminé les puits artésiens des résidences voisines.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire