Une absolution inconditionnelle pour l’ex-ministre Marc-Yvan Côté

Une absolution inconditionnelle pour l'ex-ministre Marc-Yvan Côté

MALBAIE Après avoir brillé par son absence tout au long des procédures, Marc-Yvan Côté s’est finalement présenté au palais de justice de La Malbaie mardi matin. L’ex-ministre libéral en est ressorti avec une absolution inconditionnelle.

En février 2014, l’Unité permanente anticorruption avait effectué une perquisition à sa résidence de Baie-Saint-Paul, où des armes de chasse mal entreposées avaient été trouvées.

Au départ, sept chefs d’accusation en lien avec l’entreposage illégal d’armes à feu pesaient contre l’ancien ministre. Ce dernier a finalement été acquitté de cinq d’entre eux, faute de preuve.

Marc-Yvan Côté a plaidé coupable aux deux autres chefs. La défense a demandé une absolution inconditionnelle compte tenu de la nature de l’infraction, des risques pour la sécurité du public et du fait que l’homme est sans antécédent criminel. Une requête accordée par le tribunal.

L’homme de 68 ans est donc blanchi et s’en tire avec peu de conséquences, si ce n’est que de devoir payer une amende d’environ 200 $ et de se voir confisquer certaines de ses armes.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire