Une aînée victime d’une arnaque en ligne perd plus de 100 000 $

Une aînée victime d'une arnaque en ligne perd plus de 100 000 $

Une femme âgée de 75 ans a perdu plus de 100 000 $ à la suite d’une fraude par internet qui touche particulièrement les résidents de Longueuil, en Montérégie.

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil a révélé jeudi le stratagème utilisé par les fraudeurs qui ont communiqué avec leurs victimes par internet. Les femmes qui s’affichent comme veuves sur les réseaux sociaux semblent être des cibles récurrentes. Les victimes ont discuté avec les arnaqueurs sur Skype, pendant plusieurs semaines, ce qui a créé des liens de confiance.

Les fraudeurs ont ensuite prétendu avoir un urgent besoin d’argent et demandé aux victimes de leur transférer des sommes importantes par l’entremise de compagnies comme Western Union ou Money Gram. La plupart du temps, cet argent aurait été transféré vers des pays comme la Chine, le Maroc ou encore le Congo.

Les fraudeurs laissent croire qu’ils sont généreux et qu’ils vont éventuellement rembourser leur dette, chose qui n’arrive pratiquement jamais.

Le SPAL en a profité pour rappeler aux citoyens les mesures de précautions à prendre contre les arnaqueurs qui sévissent en ligne. Pour éviter une arnaque, les autorités recommandent de ne jamais envoyer d’argent à des inconnus à la suite de telles rencontres sur le web.

Par ailleurs, il est recommandé de consulter des membres de sa famille ou des gens de confiance avant d’avancer tout montant à des inconnus sur internet.

Toute personne qui pense avoir été victime de cette arnaque peut communiquer avec son service de police local. Celui-ci transmettra l’information au centre antifraude Canada.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire