Une autre dépense libérale fait sourciller l’opposition

Une autre dépense libérale fait sourciller l'opposition

Guillaume St-Pierre
24-08-2016 | 17h29

Dernière mise à jour: 24-08-2016 | 20h53

OTTAWA – Le président du Conseil du Trésor, Scott Brison, a refilé aux contribuables une facture de plus de 11 500 $ pour louer une grande salle de réception pouvant accueillir tous les fonctionnaires du ministère.

Selon des documents obtenus en vertu de la Loi sur l’accès à l’information et consultés par TVA Nouvelles et l’Agence QMI, M. Brison tenait à organiser cette rencontre «dans les plus brefs délais» après avoir remporté l’élection du 19 octobre de l’année dernière.

Le dévoilement de cette dépense a fait sursauter le Parti conservateur, mercredi.

«Il est inacceptable de faire payer un montant aussi exorbitant aux contribuables uniquement pour une rencontre qui a duré environ une heure», peste le député Pierre Paul-Hus.

L’assemblée a eu lieu le 9 novembre dernier, dans la salle Southam du Centre national des arts, à Ottawa, pour un coût total de 11 526 $, selon les documents.

Pour les conservateurs, il s’agit «malheureusement d’une autre preuve que le gouvernement Trudeau dépense sans compter et qu’il ne pense pas aux contribuables», poursuit M. Paul-Hus.

«De nos jours, il y a des moyens beaucoup moins coûteux pour un ministre d’échanger avec ses fonctionnaires», ajoute-t-il.

Au bureau du ministre Brison, on souligne que les libéraux devaient coûte que coûte rétablir les ponts avec la fonction publique fédérale, après une décennie de règne «toxique» sous les conservateurs de Stephen Harper.

«M. Brison voulait s’adresser directement aux employés du Conseil du trésor pour leur parler de la volonté du gouvernement de respecter la fonction publique», affirme un porte-parole, Jean-François Lefort, qui a aussi défendu le choix de la salle.

«Le CNA est assez grand pour accueillir tout le personnel et il est juste à côté de l’immeuble principal du Conseil du Trésor, ce qui a éliminé les frais de déplacement», a-t-il ajouté.

Selon le bureau de M. Brison, la tenue de ce genre de réunion relève d’une «bonne pratique de gestion».

L’opposition conservatrice a vertement critiqué les dépenses de plusieurs ministres libéraux récemment. La ministre de la Santé, Jane Philpott, s’est d’ailleurs excusée et a promis de rembourser quelque 3700 $ en frais de déplacement pour des voitures de luxe à Toronto.

Mercredi, le premier ministre Justin Trudeau a admis une autre erreur, commise cette fois par sa ministre de l’Environnement, Catherine McKenna. Le ministère de celle-ci avait embauché un photographe pigiste français pour documenter son séjour lors de la Conférence de Paris l’an dernier au coût de 6662 $.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire