Une belle visibilité pour les bâtons B45

Une belle visibilité pour les bâtons B45

MONTRÉAL – En participant au fameux concours des coups de circuits avec un bâton de la compagnie québécoise B45 lundi soir, à San Diego, Carlos Gonzalez, des Rockies du Colorado, offrait déjà une fantastique visibilité au produit.

Or, l’entreprise québécoise a elle-même frappé un grand chelem, dans le cadre des activités entourant le match des étoiles du baseball majeur, en fournissant à Gonzalez un bâton pour le moins spécial.

«Il m’a demandé, la semaine dernière, si c’était possible de lui fournir un bâton qui sortait de l’ordinaire pour le concours de circuits, a ainsi raconté Kevin Young, représentant pour B45 auprès des joueurs du baseball majeur. Il souhaitait y voir le drapeau du Venezuela.»

Afin de satisfaire aux besoins de celui qu’on surnomme CarGo, des employés de l’entreprise située dans la région de Québec ont même travaillé jusqu’aux petites heures du matin. Après la production, il fallait aussi expédier rapidement la commande à San Diego afin que l’objet soit approuvé par le baseball majeur.

«On a fait l’impossible pour ce bâton-là», a indiqué Young, qui a déjà reçu les bons commentaires de son client, avec lequel il entretient une excellente relation.

La balle frappée loin, loin, loin

Le jeu en a valu la chandelle pour la compagnie québécoise détenue par l’ancien lanceur Eric Gagné et un groupe d’investisseurs. En plus du superbe manche aux couleurs du drapeau vénézuélien, qui a fait grandement réagir sur les réseaux sociaux, les autres joueurs ont bien vu que le bâton B45 semblait particulièrement efficace. Gonzalez aurait même déjà fourni les coordonnées de la compagnie à quelques autres joueurs.

«Les autres bâtons étaient beaux, mais pas comme celui de Carlos», a qualifié Young, en riant.

Au niveau performance, même si Gonzalez a été éliminé au premier tour contre Todd Frazier, des White Sox de Chicago, il a grandement impressionné. Sur les 12 circuits réussis par le joueur des Rockies, quatre ont franchi plus de 445 pieds. Sa distance moyenne a par ailleurs été de 430 pieds, ce qui représente le deuxième meilleur résultat de la soirée parmi les huit participants.

Seul le champion Giancarlo Stanton, des Marlins de Miami, l’a devancé à ce chapitre.

«Quand un joueur frappe des circuits avec nos bâtons, c’est sûr que ça montre que le produit est bon, a noté Young. Avec le bouleau jaune, il y a une flexibilité qui fait que ça donne du « pop » un peu plus lors du contact.»

Les données enregistrées au point de contact, soit une vélocité moyenne de 107,4 milles à l’heure, ont effectivement fait gagner quelques points à la compagnie B45.

«Dans un événement comme celui-là, les joueurs comparent souvent leur équipement, que ce soit les bâtons, les gants ou les souliers à crampons», a fait valoir Young, qui continue de recevoir des appels.

Un outil précieux pour Gonzalez

À propos de Gonzalez, l’histoire veut qu’il ait lui-même découvert B45, la saison passée, après avoir essayé le bâton de son coéquipier des Rockies Wilin Rosario. Il totalisait quatre circuits en 49 matchs lors du début de la saison 2015. Son changement d’outil l’a ensuite aidé à terminer la campagne avec un total de 40 circuits.

Cette saison, CarGo compte 19 circuits en 85 parties.

– Dans la dernière année, la compagnie québécoise a déjà augmenté considérablement ses ventes (d’environ 35 à 40%). Les commandes viennent du Canada, des États-Unis, mais aussi d’Europe, de l’Asie et inévitablement du Venezuela. Après cette pause des étoiles du baseball majeur, quelques clients prestigieux pourraient maintenant s’ajouter.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire