Une bonbonne de gaz en cause’

Une bonbonne de gaz en cause'

Le changement d’une bonbonne de gaz propane a provoqué un incendie qui a détruit une maison cossue d’Orford, en Estrie, dimanche soir, ce qui rappelle que la manipulation du gaz propane représente toujours un certain risque.

Les propriétaires s’apprêtaient à faire un BBQ, lorsqu’ils se sont aperçus que leur bonbonne de propane était vide. Afin de changer la bonbonne, ils ont dévissé le tuyau entre le BBQ et celle-ci, et il y a eu une explosion.

Les propriétaires affirment que la bonbonne de propane était bien fermée avant les man’uvres.

«C’est accidentel, relié à un BBQ, mais on n’a pas plus de détails sur ce qui a causé une étincelle», a expliqué Steve Lavoie, le capitaine du Service de sécurité incendie de la Ville de Magog.

Vingt minutes se sont écoulées entre l’appel au 911 et l’arrivée des pompiers. Il était trop tard pour sauver la maison, alors que 75% de la toiture était détruite.

«L’intervention, se rendre sur les lieux, le transport d’eau: on était dans les délais requis», a indiqué le capitaine.

«Quinze à vingt minutes, c’est long lorsqu’une maison est en flamme, ça va vite! Je pense que c’est anormalement long», a raconté la propriétaire de la demeure, Suzanne Rivard.

Le travail de 35 pompiers provenant de Magog, Orford et Austin a été nécessaire pour éteindre le brasier. L’absence de bornes-fontaines en milieu rural a compliqué les opérations.

TVA NOUVELLES

«Donc on fonctionne avec des camions-citernes qui vont s’alimenter dans un étang pas loin sur la rue du Montagnac. On avait deux piscines et trois citernes», a expliqué Steve Lavoie.

En raison de la canicule, combinée à la chaleur de l’incendie, cinq pompiers ont été victimes d’un coup de chaleur.

Heureusement, personne ne se trouvait à l’intérieur de la demeure lorsque l’incendie s’est déclaré.

«Les assureurs n’ont pas encore déclaré la maison une perte totale, mais c’est assez visible que c’en est une!», a dit Mme Rivard.

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire