Une Britannique escroquée pour 3 millions $

Une Britannique escroquée pour 3 millions $

Une femme a été escroquée de 1,6 million de livres (plus de 3 millions $ CA) en tombant dans le piège d’une rencontre amoureuse sur Internet, a indiqué vendredi la police britannique.

La victime a rencontré son séducteur sur un site web de rencontre. Se présentant comme un ingénieur bien sous tous rapports, il a développé avec elle une relation sentimentale et l’a convaincue, avec d’autres fraudeurs se présentant comme ses associés, de leur « prêter » de grosses sommes en dix mois.

Deux membres du gang, Ife Ojo, 31 ans, et Olusegun Agbaje, 43 ans, ont été arrêtés et doivent être jugés, à la suite de l’enquête de la brigade spécialisés dans le cyber-crime et la fraude, précise un communiqué.

« L’an dernier, 100 victimes ont perdu 4 millions de livres après avoir été manipulées sans scrupule par des hommes et des femmes qui prétendaient les aimer », souligne l’inspecteur Gary Miles, selon qui « la fraude à l’histoire d’amour n’est pas la plus répandue mais l’impact émotionnel et financier pour les victimes est énorme ».

Dans de nombreux cas, les victimes embarrassées par leur crédulité ne portent pas plainte.

« Les victimes de ce type de fraude doivent comprendre qu’elles ne sont pas stupides ni des cas isolés. Les fraudeurs sont extrêmement manipulateurs et vont très loin pour persuader leurs victimes qu’ils sont amoureux et ont besoin d’aide financière », ajoute l’inspecteur.

La police britannique a fourni un numéro d’appel et une série de conseils aux personnes cherchant l’âme s’ur sur Internet, notamment ne pas se laisser impressionner par les pleurs, ne jamais donner son numéro de compte bancaire et parler à ses proches même si l’interlocuteur demande le secret sur la relation.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire