Une campagne hâtive bien accueillie

Une campagne hâtive bien accueillie

Opération Nez rouge estime avoir misé juste en décidant de commencer sa campagne plus tôt cette année. Au terme de cette première fin de semaine d’opération, l’organisme a effectué près de 1000 raccompagnements de plus qu’à l’habitude. «En commençant une semaine plus tôt, on voulait suivre la tendance des partys de bureau. Ç’a été un pari réussi. On remarquait, ces dernières années, que les partys de Noël étaient de plus en plus tôt en décembre et en novembre», mentionne David Latouche, porte-parole pour Opération Nez rouge (ONR). La campagne, qui démarre normalement la première fin de semaine de décembre, a donc enregistré 4300 raccompagnement au Québec, comparativement à une moyenne de 3500. «À la lumière des chiffres, on voit que c’était une très belle idée», poursuit le porte-parole. Le temps d’attente pour ces deux premiers soirs est évalué à moins de 40 minutes.

Nouvelle règle

Avec cette réponse significative, Nez rouge a décidé de se fixer une nouvelle règle de fonctionnement. «On veut avoir quatre fins de semaine complètes (de raccompagnements) avant Noël», indique M. Latouche. Jusqu’au 7 décembre, Nez rouge effectuera ses raccompagnements la fin de semaine seulement pour la majorité des villes. Par la suite, ce sera sans arrêt jusqu’au 31 décembre. Le porte-parole s’attend à connaître les plus grosses soirées les fins de semaine du 9, du 16 et du 23 décembre. «Ça risque même de battre le Nouvel An», estime M. Latouche.

Bénévoles recherchés

Pour combler les demandes, le groupe est en recrutement jusqu’à la fin décembre. «Au moins jusqu’à après Noël», fait valoir le porte-parole.

 Le premier raccompagnement de cette 33e campagne a eu lieu vendredi. Les «raccompagnés» ont eu la surprise d’être reconduits à la maison par le ministre des Transports, Laurent Lessard et le fondateur d’ONR, Jean-Marie De Koninck. Ce sont 3729 bénévoles à l’ensemble de la province qui ont pris part à cette première fin de semaine de raccompagnement. Pour la région de Québec, il y a eu 308 raccompagnements effectués par 420 bénévoles.

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire