Une conseillère démissionne, il y aura une élection partielle à Sainte-Brigitte-de-Laval

Une conseillère démissionne, il y aura une élection partielle à Sainte-Brigitte-de-Laval

Les citoyens du district #3 à Sainte-Brigitte-de-Laval seront appelés aux urnes dans les prochains mois afin de remplacer la conseillère Marie-Ève Racine qui a remis sa démission.

C’est le maire suppléant Jean-Philippe Lemieux qui en a fait l’annonce lors de la séance du conseil lundi soir, en lisant une lettre rédigée par la mairesse Wanita Daniele, absente pour des motifs familiaux.

«C’est avec tristesse que je vous annonce un départ au sein de notre équipe de conseillers. Marie-Ève Racine m’a fait savoir la semaine dernière qu’elle était dans l’obligation de quitter ses fonctions de conseillère municipale. Je tiens à la remercier chaleureusement pour le travail accompli ces deux dernières années et lui souhaiter le meilleur dans ses projets futurs», a fait savoir Mme Daniele.

La conseillère a quitté son poste pour des «raisons personnelles», a-t-on indiqué au Journal. Mme Racine, originaire du Saguenay, retourne vivre dans région natale.

La date de l’élection n’est pas encore connue. Selon les dispositions de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités, la greffière devra fixer une date de scrutin d’ici quatre mois.

Élue au sein de l’Équipe Wanita en 2013, Marie-Ève Racine avait fait la manchette en août dernier, en se vidant le c’ur sur Facebook au lendemain d’une séance houleuse. Elle avait alors tenté de justifier le congédiement controversé de Gaétan Bussières et Sylvain Déry, dans la foulée d’un blâme sans équivoque de la Commission des relations du travail.

Une autre élection partielle aura lieu dans la région de Québec, le 20 mars prochain à Saint-Augustin-de-Desmaures, afin de combler le siège laissé vacant par la conseillère Marie-Julie Cossette.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire