Une drogue chimique à l’origine du décès de 2 hommes morts dans le même appartement’

Une drogue chimique à l'origine du décès de 2 hommes morts dans le même appartement'

Le décès de deux amis, dans la même chambre d’un logement de la rue Morin à Chicoutimi, à 43 heures d’intervalle, soulève beaucoup de questionnements.

La police de Saguenay croit que la consommation d’une drogue chimique serait à l’origine de la mort d’Éric Migneault, 34 ans, et d’Allen Tremblay, 33 ans.

Le premier corps, celui d’Éric Migneault, a été retrouvé dimanche à 13 h 30 au 568 de la rue Morin. Les policiers s’étaient rendus sur place puisqu’ils cherchaient un voleur de décorations de Noël.

«Des témoins nous ont dit que le suspect était dans ce logement. Nous avons discuté avec un individu et nous avons fouillé les lieux. C’est à ce moment que les policiers ont découvert un corps inanimé dans une chambre», explique Bruno Cormier, porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay.

La police de Saguenay a effectué une enquête sur place, ils ont travaillé toute la nuit, jusqu’au lendemain matin. «L’ensemble de l’appartement a été scruté à la loupe», assure le policier Cormier.

Vers 9 h mardi matin, les policiers ont été appelés dans le même appartement pour un homme en arrêt cardiorespiratoire. Le décès d’Allen Tremblay a finalement été constaté sur les lieux, dans la même chambre que son ami Éric.

«On entendait une fille crier: non, non, non! J’imagine que c’est elle qui a trouvé le corps», a confié une voisine à la caméra de TVA Nouvelles.

Des autopsies et des analyses toxicologiques seront réalisées sur le corps des deux victimes.

«Je peux vous dire que c’est anormal que deux personnes de 34 ans décèdent dans le même logement à 36 heures d’intervalle», souligne le coroner, Sylvain Truchon.

La police de Saguenay croit que la consommation de drogue de mauvaise qualité, qui circule présentement à Saguenay, pourrait avoir provoqué la mort des deux individus.

Vendredi dernier, deux personnes en arrêt cardiorespiratoire ont été conduites à l’hôpital de Chicoutimi après avoir consommé de la drogue.

«On croit qu’ils se sont intoxiqués avec de la drogue de mauvaise qualité. Ils ont été sauvés par la rapidité des ambulanciers. Cet événement pourrait être directement lié avec les événements de la rue Morin», révèle Bruno Cormier.

Les policiers veulent maintenant faire une mise en garde aux consommateurs.

«Il faut être prudent. Il y a de la drogue de mauvaise qualité en circulation, qui pourrait même mener à la mort», conclut-il.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire