Une dure soirée pour les pompiers dans le secteur de à l’Ancienne-Lorette

Une dure soirée pour les pompiers dans le secteur de à l'Ancienne-Lorette

L’un des deux incendies qui ont éclaté sur la route de l’Aéroport dans la nuit de mardi pourrait être de nature criminelle, puisqu’une «intervention humaine» est à la source du brasier.

Dominique et sa copine Nadia ont connu un réveil brutal, mardi, lorsqu’un incendie a éclaté dans l’appartement de leur voisin, situé au 1643 de la route de l’Aéroport, à L’Ancienne-Lorette.

«On dormait. On a entendu crier. Il arrive souvent des chicanes en bas, alors on pensait qu’il se chicanait. Mais là, j’ai ouvert les rideaux et j’ai vu la boucane», a expliqué Dominique, soulignant qu’ils ont au moins eu le temps de se vêtir très rapidement, parce qu’ils craignaient que la seule sortie d’accès soit en flamme.

Tout le monde s’en est sorti indemne et trois des quatre logements ont subi des dommages mineurs. L’incendie s’est particulièrement attaqué à celui du rez-de-chaussée.

Le feu aurait d’ailleurs pris naissance sur le balcon de ce locataire qui vit seul à cet endroit.

Selon le lieutenant Jean Pelletier du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), l’incendie est de nature criminelle.

Durant la journée, plusieurs individus ont été rencontrés par les enquêteurs, mais aucune accusation n’a été déposée.

«On sait qu’il y a eu une intervention humaine, mais on ne sait pas encore si c’est accidentel ou intentionnel», a cependant précisé Mélissa Cliche, la porte-parole du SPVQ.

Deuxième incendie

Environ sept kilomètres plus loin, c’est un garage adjacent à une maison unifamiliale située dans l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles, au 3210 de la route de l’Aéroport, qui a pris feu. Cet incendie serait par contre de nature accidentelle, a indiqué le lieutenant Pelletier.

Les dommages sont évalués à près de 100 000 $. Les deux incendies ne seraient pas reliés.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire