Une fronde se prépare chez les libéraux dit la CAQ

Une fronde se prépare chez les libéraux dit la CAQ

Une fronde se prépare chez les libéraux contre le leadership de Philippe Couillard, estime la CAQ.

«Le Journal de Québec» a révélé jeudi que les libéraux se réuniront lundi soir au manoir Montmorency, à Québec, sans personnel politique. Les députés et ministres libéraux veulent «se parler entre élus», sans les apparatchiks.

L’ambiance n’est pas au beau fixe ces derniers temps durant les caucus. Plusieurs députés se plaignent du peu d’interaction avec Philippe Couillard et souhaitent davantage d’échanges avec leurs collègues ministres.

«C’est un caucus de la discorde. Je n’ai jamais vu ça depuis que je suis à l’Assemblée nationale, un souper de députés sans apparatchik en pleine session parlementaire», a affirmé le caquiste François Bonnardel, vendredi, en marge d’un point de presse sur la situation d’Uber au Québec.

Il affirme ne pas croire la présidente du caucus libéral, Nicole Ménard, qui dit qu’il ne s’agit que d’un souper «convivial».

M. Bonnardel ajoute que la bisbille autour du projet de loi 100 sur l’industrie du taxi s’additionne au fiasco de gestion de crise entourant les révélations sur les irrégularités administratives au ministère des Transports.

Les jeunes libéraux se sont ouvertement opposés à la pièce législative qui bannit Uber et plusieurs militants du PLQ ont publiquement affirmé qu’il ne respectait pas «les valeurs libérales». Un membre du comité exécutif du parti a même soutenu qu’il bloquait l’innovation et la concurrence.

Le député caquiste prétend que plusieurs députés libéraux s’opposent eux aussi au projet de loi du ministre Jacques Daoust, mais n’osent pas le dire franchement. Il croit que la question sera à l’ordre du jour lundi prochain.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire