Une grande fête populaire pour les 100 ans du pont de Québec

Une grande fête populaire pour les 100 ans du pont de Québec

Le vénérable pont de Québec aura 100 ans en 2017 et pour l’occasion, les Villes de Québec et Lévis lui préparent «une grande fête» durant laquelle les citoyens pourront l’arpenter à leur guise, a appris Le Journal.

Le pont de Québec, dont la construction a débuté en 1900, a été complété en 1917, après que deux catastrophes ont assombri le vaste chantier. Suivant l’effondrement de la partie sud du pont, puis celui de la travée centrale, les ouvriers ont finalement complété la structure le 20 septembre, après quatre jours de man’uvres périlleuses.

L’année 2017 marquera donc le 100e anniversaire de la fin de la construction du pont patrimonial. Les villes de Québec et Lévis sont à concocter une journée de festivités pour marquer cette commémoration.

La Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ) a aussi été approchée récemment pour participer aux commémorations. «Par la stature de la structure, il peut y avoir un intérêt qui cadre dans notre mission», a indiqué la porte-parole de la CCNQ, Anne-Marie Gauthier. «Il y a des discussions en ce moment.»

Fermé à la circulation

Ainsi, selon nos informations, la fête se tiendra autour du 20 septembre. Le pont sera fermé à la circulation automobile pour la journée. Les citoyens de Québec, de Lévis et d’ailleurs pourront donc arpenter le pont, de long en large et apprécier de près son architecture.

Il y aura de l’animation tout au long de la journée sur le tablier du pont, a-t-on appris, un peu à l’image des festivités qui s’y étaient tenues à l’occasion du 400e de la ville de Québec en 2008. Il est possible qu’une conférence du spécialiste du pont Michel L’Hébreux soit intégrée à la programmation et soit diffusée.

Producteur

Les villes sont actuellement en discussion pour élaborer le projet. Une collaboration avec un producteur de Québec serait aussi en préparation pour l’organisation de cette journée. Ni le maire de Québec, Régis Labeaume, ni le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, n’ont voulu commenter nos informations recueillies auprès de sources fiables.

M. Lehouillier s’est limité à confirmer que les deux municipalités ont un projet en tête. «On va travailler sur quelque chose, Québec et Lévis ensemble.»

Il a aussi précisé que les deux municipalités voisines prévoient consacrer un bugdet pour l’événement. «On a indiqué que les deux villes, on est prêts à participer financièrement à cette opération-là. Mais pour le reste, on est dans la préparation.»

Il y a 100 ans, lors de la mise en place du tablier central du pont, environ 100 000 personnes s’étaient massées sur les rives du fleuve, à Québec et à Lévis, pour assister à la montée de la travée centrale. Après sa mise en place, et au soulagement général, le maire de Québec, Henri Lavigueur, avait souligné dans un discours solennel, ce «triomphe extraordinaire de la science mécanique et du génie civil sur des difficultés presque insurmontables».

Le pont de Québec en dates

2 octobre 1900 : Début officiel des travaux de construction

29 août 1907 : Effondrement de la structure sud

11 septembre 1916 : Effondrement de la travée centrale

20 septembre 1917 : Fin des travaux de construction

3 décembre 1917 : Passage du premier train régulier

22 août 1919 : Inauguration officielle du pont en présence du prince de Galles

22 septembre 1929 : Début de la circulation automobile

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire