Une image à protéger pour les Cardinals

Une image à protéger pour les Cardinals

ST. LOUIS – L’organisation des Cardinals de St. Louis a répondu aux accusations d’espionnage informatique portées contre elle, mercredi, estimant qu’elles ne sont pas représentatives de ce qu’est de la prestigieuse formation du Missouri.

«Nous sommes déterminés à aller au fond de ce dossier dès que possible et si quelqu’un dans notre formation est impliqué dans quoi que ce soit d’inapproprié, il sera tenu responsable», a indiqué le président et chef de la direction du club, William O. De Witt fils, dans une déclaration transmise aux médias.

Avec 43 victoires obtenues à ses 64 premiers matchs de la saison, les Cardinals constituent la meilleure équipe du baseball majeur présentement, ce qui s’ajoute au succès des dernières années.

Le joueur d’arrêt-court Jhonny Peralta connaît un début de campagne impressionnant, le jeune Kolten Wong ne cesse de progresser et les lanceurs Michael Wacha et Carlos Martinez font des petits miracles au monticule. Or, plus rien de tout cela ne semble compter depuis mardi matin, moment où il a été dévoilé qu’une enquête du FBI et du département de la justice américaine était en cours.

Les Cardinals, champions de la Série mondiale en 2006 et 2011 puis finalistes en 2013, auraient ainsi piraté les serveurs des Astros de Houston afin de dénicher des informations sur leurs joueurs.

«Ces allégations sont sérieuses et ne reflètent pas qui nous sommes», a regretté De Witt fils.

La direction du baseball majeur avait déjà réagi, mardi, laissant deviner que des sanctions pourraient éventuellement être prises contre les Cards.

«Nous sommes au courant de ce qui se passe; nous avons d’ailleurs offert notre aide au besoin à ce sujet, a-t-on noté. Une fois que l’enquête sera finie, nous évaluerons les étapes à franchir et les décisions appropriées suivront.»

Une enquête interne

Au courant des allégations avant même que la nouvelle soit révélée au grand jour cette semaine, l’organisation des Cards a notamment engagé une firme d’avocats afin de bien collaborer avec le gouvernement fédéral.

Une enquête à l’interne a aussi été mise en place, mais celle-ci n’est pas encore complétée.

«Nous souhaitons respecter les plus hauts standards dans toutes les facettes de notre organisation, a commenté à son tour le directeur général des Cardinals, John Mozeliak, mercredi. Ç’a toujours été fait de cette façon et c’est certainement le cas encore aujourd’hui. Nous nous engageons à découvrir ce qui s’est passé.»

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire