Une jeune fille condamnée pour avoir poussé un ami au suicide

Une jeune fille condamnée pour avoir poussé un ami au suicide

Une jeune Américaine de 20 ans a été jugée coupable vendredi d’homicide involontaire pour avoir poussé son ami au suicide, via textos et coups de téléphone.

Pour avoir intimé par téléphone à son ami Conrad Roy, de retourner dans la camionnette dont il était sorti après l’avoir emplie de monoxyde de carbone pour se suicider, la jeune Michelle Carter s’est comportée de façon «vicieuse et dangereuse» et cette conduite a causé la mort de Mr Roy», a estimé le juge Lawrence Moniz, du tribunal pour enfants de Taunton, dans le Massachussets.

Michelle Carter avait 17 ans à l’époque des faits, en juillet 2014. Conrad Roy en avait 18.

«Ce tribunal vous juge coupable du chef d’accusation d’homicide involontaire», a-t-il ajouté, devant la jeune fille en larmes, aux côtés de son avocat.

Les huit jours d’audiences du procès avaient fait l’étalage des nombreux textos et coups de fil échangés par les deux adolescents, y compris de nombreux messages dans lesquels Michelle Carter poussait Conrad Roy à passer à l’acte alors qu’il avait des doutes.

La défense avait demandé à ce que l’affaire soit jugée par le juge, plutôt que par un jury populaire.

Michelle Carter devrait connaître sa sentence le 3 août prochain.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *