Une nouvelle patrouille canine sur le terrain dès lundi

Une nouvelle patrouille canine sur le terrain dès lundi

L’arrivée dès lundi de nouveaux inspecteurs canins est une bonne nouvelle, jugent des familles qui espèrent profiter des parcs de Montréal l’esprit tranquille.

«Ça me rassure, car il y a des enfants un peu partout, on ne sait jamais ce qui peut arriver même si beaucoup de propriétaires ont entièrement confiance en leur chien», indique François Laurin, qui fréquente régulièrement le parc Laurier avec sa fille et y voit parfois des contrevenants.

À partir de lundi, une nouvelle patrouille animalière sillonnera les parcs, les pistes cyclables et les rues de Montréal afin de cibler les propriétaires de chiens en liberté et les animaux non enregistrés. Ces inspecteurs additionnels aux ressources déjà en place se promèneront de jour, de soir et de fin de semaine, pour faire appliquer le Règlement sur le contrôle des animaux, a fait savoir la Ville.

«Une question de respect»

Pour M. Laurin, c’est une question de respect envers les gens fréquentant les lieux, de même que les autres propriétaires de ces bêtes.

«Ça reste un animal. On ne sait jamais ce qui peut arriver avec un enfant, et ça, que ce soit n’importe quelle race», souligne le père de famille.

Parc Lafontaine visé

Certains lieux ont été identifiés, ainsi que des heures, où la situation semble plus problématique. Le parc Lafontaine «pourrait nécessiter la présence de plusieurs patrouilleurs sur de plus longues périodes», a souligné la Ville.

Jacinthe Duhamel ne fréquente pas souvent le parc Lafontaine, mais y était dimanche pour un pique-nique avec son bébé et des amis. Elle a été surprise de constater que tous les chiens étaient en laisse.

«Ça me rassure de savoir qu’il y aura plus d’agents, si ça peut changer les mentalités des gens tranquillement», reconnait celle qui a toujours une petite crainte de croiser un chien imposant en liberté depuis qu’elle a un enfant.

En renfort

La patrouille viendra en renfort aux arrondissements, qui ont déjà des inspecteurs sur le terrain, en plus des agents de police.

La Ville estime qu’actuellement, seulement 14 % des 150 000 chiens sur le territoire sont enregistrés.

Selon le Règlement sur le contrôle des animaux *

Tout chien doit être conduit au moyen d’une laisse d’une longueur maximale variant entre

1,85 et 2 mètres.

Les amendes :

Chien non enregistré : 250 $ ;

Chien sans laisse : entre 100 à 300 $ (première infraction)

Chien sans laisse : entre 300 et 1 000 $ (première récidive)

Chien sans laisse : entre 500 et 2 000 $ (récidive additionnelle)

* Source: Ville de Montréal

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire