Une Québécoise réélue à l’unanimité présidente de Médecins sans frontières

Une Québécoise réélue à l'unanimité présidente de Médecins sans frontières

La Québécoise Joanne Liu a été réélue samedi présidente internationale de Médecins sans frontières (MSF). C’est la première fois qu’une personne voit son mandat reconduit à la tête de cette organisation.

Spécialisée en urgence pédiatrique, la Dre Liu, 51 ans, avait accédé une première fois au poste de présidente internationale de cette importante organisation caritative en 2013.

Son second mandat a aussi une durée prévue de trois ans.

Fait rarissime, Joanne Liu, qui est membre de MSF depuis 1996, a été réélue à l’unanimité lors du scrutin qui avait lieu à Athènes en Grèce.

Lors de son premier mandat, la Québécoise a notamment contribué à la création d’un programme de télémédecine pour relier 150 sites de MSF sur le terrain à plus de 300 médecins spécialistes qui se trouvent partout sur la planète.

Son travail a été remarqué à l’échelle planétaire, si bien qu’en 2015 elle a été désignée comme l’une des 100 personnes les plus influentes dans le monde par le magazine Time.

Attaques intentionnelles

Dans une entrevue publiée par Le Journal la semaine dernière, celle qui est aussi professeure associée à l’Université de Montréal avait livré un plaidoyer pour que cessent les attaques contre les missions médicales dans les régions touchées par des conflits.

«Au cours des deux dernières années, il y a eu 594 attaques sur des missions médicales dans 19 pays, dont 60 % étaient intentionnelles. Ces chiffres sont extrêmement choquants», avait-elle déclaré.

La Dre Liu dirige une organisation dont le budget annuel est de près de 2 milliards de dollars canadiens, provenant à 89 % de donateurs privés.

Elle a grandi dans la ville de Québec, née de parents immigrants chinois.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire