Une ville à faire revivre

Une ville à faire revivre

Redonner ses lettres de noblesse à la ville de Lac-Mégantic, tel est l’objectif du nouveau maire, Jean-Guy Cloutier. Le septuagénaire, qui a déjà assuré le rôle de premier magistrat dans les années 1980, a été fortement ébranlé par la tragédie ferroviaire ayant décimé toute une communauté en juillet 2013. Réélu au début du mois de novembre, il entend poursuivre le travail amorcé par l’administration de Colette Roy-Laroche en s’attaquant notamment à la revitalisation du centre-ville, au redressement des finances et de l’économie, de même qu’à la construction d’une voie de contournement.

Où étiez-vous le soir de la catastrophe ferroviaire, le 6 juillet 2013′

J’étais dans la ville de Mégantic, à ma résidence secondaire, pas loin de Lac-Mégantic. Ça ébranle et je peux vous dire que même si je me sentais très fort, l’année qui a suivi la tragédie, j’avais des interrogations par rapport à tous ces décès et au système économique de la Ville.

Vous êtes-vous alors impliqué’

J’ai suivi à distance, je n’ai pas voulu intervenir dans le principe que ces gens-là étaient élus par la population et je n’ai jamais critiqué les élus de la population dans un mandat. […] Je respecte ce qu’ont fait les élus par rapport à la tragédie et ce que Mme Roy-Laroche a fait, et à partir de là, on va travailler de façon un peu différente, mais je ne blâme pas les élus.

Qu’entendez-vous par différente’

On va faire une analyse beaucoup plus pointue des dépenses de la Ville dans le budget. On espère réduire les dépenses et […], à partir de là, tout le système économique. Quand on parle de la rue Frontenac, l’ancien centre-ville, c’est le système économique qui est à l’eau par rapport aux marchands et un paquet de choses. On est en train de regarder comment on peut corriger cela.

Vous êtes-vous présenté à la mairie afin d’obtenir réponse à vos interrogations’

C’est sûr et certain. […] Au début de 2016, je vais essayer de convaincre le président de la compagnie ferroviaire de me rencontrer et de discuter parce qu’on a encore des interrogations pour la sécurité. Même si on réussit dans deux ans à avoir une voie de contournement, on ne pourra pas passer dessus dans deux ans. J’ai rencontré le député conservateur de la région. On a fait un plan d’action pour s’assurer que Transports Canada et le fédéral continuent de collaborer avec nous pour l’étude de la voie de contournement et les coûts. […] Le nouveau ministre des Transports au fédéral a dit que sa priorité ce sont les chemins de fer, on va essayer aussi de le rencontrer début 2016.

Vous avez été maire de 1986 à 1989, qu’est-ce qui vous a motivé à vous représenter’

La collectivité. En précampagne, six mois avant l’annonce de la date des élections, j’ai eu un minimum de 350 à 400 personnes qui sont venues me rencontrer chez nous et me dire de me présenter parce qu’ils me disaient que j’avais fait un très bon travail au point de vue économique en 86-89. Ils me disaient: on te veut, on est sûr que tu vas être capable de relancer la Ville.

Oui, parce que Mégantic avant la tragédie était extraordinaire, madame. On avait des touristes qui entraient dans les boutiques, des touristes qui allaient à la Baie-des-Sables. […] Le volume était beaucoup plus intéressant qu’à l’heure actuelle.

Comment allez-vous vous y prendre’

On va essayer des choses promotionnelles, une façon de regarder avec la Ville sans demander aux commerçants d’investir. […] À l’heure actuelle, on a trois secteurs commerciaux actifs et on va en avoir un quatrième avec le centre-ville. Il faut marier les secteurs commerciaux sinon les commerçants vont avoir des problèmes.

Croyez-vous réussir d’ici la fin de votre mandat’

Ce n’est pas vrai qu’on pense qu’en 2017 on aura tout fait et que ça va être extraordinaire. Je pense qu’à la fin de 2016, la revitalisation de l’ancien centre-ville va être complétée à peu près à 100 %. Il y a déjà des investisseurs intéressés, on a un comité spécial sur ça et à partir de cela, on va annoncer fort probablement avant le printemps prochain des constructions au centre-ville.

Êtes-vous là pour rester cette fois’

On va voir ça à la fin de 2017.

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire