UQAM, Pavillon J.-A.-De Sève fermé pour la journée

UQAM, Pavillon J.-A.-De Sève fermé pour la journée

MONTRÉAL – Toutes les activités prévues au pavillon J.-A.-De Sève, de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) ont été annulées jeudi matin à la suite du saccage des lieux par un groupe de 200 manifestants qui l’ont occupé pendant environ trois heures mercredi soir. Les cours ont aussi été annulés au cégep du Vieux Montréal.

Les cours et services donnés dans ce pavillon sont suspendus, a annoncé la direction de l’UQAM, parce que l’édifice est «inaccessible».

Le pavillon J.-A.-De Sève compte huit étages et accueille notamment le registrariat de l’UQAM, les services à la vie étudiante, le service de l’informatique et des télécommunications, la Faculté des sciences humaines, le département de psychologie, le département de linguistique, l’École de langues et le centre de services psychologiques.

Le pavillon a été mis sens dessus dessous par les manifestants mercredi soir. Des graffitis ont été peints à l’intérieur, du savon de vaisselle a également été vidée dans les escaliers et divers objets, comme des tables, des chaises ou encore des bacs de recyclage ont été déplacés par les protestataires pour servir de barricades.

Véhicules du SPVM vandalisés

Peu après minuit, des responsables de l’UQAM ont lu un avis d’éviction aux personnes occupant l’édifice depuis environ 21 h, mercredi soir. Le groupe d’intervention du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a ensuite été mis à contribution afin de libérer les lieux.

Les policiers n’ont pas eu trop de difficulté à pénétrer dans l’établissement, malgré les barricades érigées à partir de mobilier trouvé dans l’édifice. Des extincteurs ont été déclenchés en direction des agents lors de leur entrée. Les occupants de l’édifice sont ensuite sortis par plusieurs portes, circulant en groupes dans les rues.

Les agents des groupes d’intervention ont procédé à de nombreuses man’uvres de dispersions dans les rues avoisinant l’UQAM. Des gaz irritants ont été utilisés à de nombreuses reprises. Il aura fallu un peu plus d’une heure avant que le calme ne revienne dans le quartier.

En tout, cinq véhicules du SPVM ont été vandalisés. Une personne a été arrêtée pour une agression armée sur un policier, trois constats ont été émis pour le non-respect d’un règlement municipal et un autre en lien avec le Code de la sécurité routière.

Cégep du Vieux Montréal aussi fermé

Par ailleurs, un autre vote concernant une grève étudiante aura lieu au Cégep du Vieux Montréal qui était fermé pour la journée jeudi. Des piquets de grève étudiants empêchaient la tenue de cours aux blocs A et C du cégep.

«N’étant pas en mesure d’assurer la sécurité des étudiants et des membres du personnel, la direction du Collège a pris la décision de suspendre l’ensemble des activités devant avoir lieu aujourd’hui dans les Blocs A et C», a affirmé la Direction des communications et des affaires corporatives du cégep par communiqué.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire