Violences sexuelles, La ministre David veut entendre les communautés universitaires et collégiales

Violences sexuelles, La ministre David veut entendre les communautés universitaires et collégiales

Québec lance officiellement les consultations sur la violence sexuelle sur les campus, en demandant aux universités et aux cégeps de sonder leur communauté, y compris les associations étudiantes et les syndicats, sur les mesures à mettre en place pour prévenir et contrer ce phénomène.

À la suite des agressions sexuelles survenues dans les résidences de l’Université Laval à la mi-octobre, la ministre de l’Enseignement supérieur, Hélène David, avait annoncé son intention de tenir des journées de réflexion sur le sujet. Ce ne sera finalement pas quatre, mais bien cinq journées de consultation qui se dérouleront cet hiver, visant autant les universités que les cégeps, à Montréal, Québec, Saguenay, Gatineau et Sherbrooke.

«Les établissements étant déjà proactifs en la matière, la ministre les invite à consulter les membres de leur communauté et à soumettre au Ministère le bilan de ces consultations. Elle souhaite également que les associations étudiantes et les syndicats nationaux qui le désirent puissent s’exprimer sur le sujet», peut-on lire dans le document de consultation qui a été rendu public jeudi.

Le Ministère y détaille les questions à soumettre aux membres de la communauté universitaire et collégiale portant sur trois thèmes: la prévention et la sensibilisation, la sécurité des personnes et la gestion des plaintes. L’objectif est de dégager les meilleures pratiques et de s’en inspirer, peut-on lire.

Plus de détails à venir.

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire