Yoan élu artiste de l’année

Yoan élu artiste de l'année

Le chanteur country Yoan Garneau n’est pas passé inaperçu en cette semaine dédiée à la musique canadienne, puisqu’il a été sacré artiste de l’année.

Le grand gagnant de la seconde édition de «La Voix» a ainsi été préféré à Carly Ray Jepsen, City and Colour, Grimes et Lights, lors de la cérémonie des Indie Awards, qui s’est déroulée mercredi soir au Phoenix Concert Theater de Toronto.

«Je suis très content. Recevoir ce prix, c’est comme une étampe de crédibilité, a dit le chanteur de Ferme-Neuve, qui n’était pas à Toronto hier pour recevoir les honneurs. Je vais m’en servir comme une clé qui pourra m’ouvrir bien des portes dans le reste du Canada, surtout dans l’ouest du pays.»

Après avoir remporté le prix de l’album canadien le plus vendu au CCMA Awards à Halifax en septembre dernier, et cité trois fois à la 4e édition du Gala country prévu au Casino de Montréal le 19 novembre prochain, l’ancien protégé d’Isabelle Boulay n’a pas fait qu’entendre siffler le train au cours de la dernière année, il a sauté dessus à pieds joints.

«Je suis béni, dit-il. Je vais finir par le croire que je suis béni pour vrai. C’est incroyable à mon âge, en début de carrière, d’avoir autant de soutien et d’amour du public. Je crois que les gens le sentent quand on est vrai et qu’on les aime.»

Plus jeune artiste québécois à fouler les planches du Centre Bell en solo le 2 avril dernier, le jeune homme de 21 ans, qui s’est aussi produit sur la scène du Centre Vidéotron le 8 avril, a écoulé plus de 130 000 albums de son premier opus.

Un album en 2017′

À l’automne dernier, Yoan a fait une escapade à Nashville, haut lieu de la musique country, en vue d’écrire des pièces pour son deuxième album: «j’ai été très inspiré, a-t-il dit. En quatre jours, j’ai écrit quatre chansons», précisant toutefois que les titres en questions ne sont pas tous complétés.

La nouvelle étoile du country a eu l’occasion de travailler avec Elisha Hoffman, auteur-compositeur et musicien de Loving Mary, la formation de nul autre que Steven Tyler: «C’est un gars mystérieux, avec un côté un peu hors-la-loi, qui a collaboré avec beaucoup de monde, notamment avec Billy Gibbons. Il fait ce qu’il lui plaît, et c’est ce côté qui m’a beaucoup inspiré».

Le mois de mai sera un de ressourcement pour Yoan, qui dit avoir besoin de repos et de s’isoler avant de remettre la main à son second opus: «après l’année incroyable que je viens de vivre, j’ai besoin de me ressourcer. J’ai eu beaucoup d’idées pendant la tournée des idées que j’ai même eues durant «La Voix» en 2014 – et je veux maintenant les mettre sur papier. Le fait d’être seul me fera grandir et voir les choses autrement», dit il, reconnaissant de son succès.

S’il n’est pas prêt à avancer de détails sur son prochain opus qu’il espère sortir en 2017 – ni le nombre de chansons qui s’y trouvera, Yoan confirme néanmoins que quatre pièces sont complétées et que six autres sont en chantier.

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire